R97: la vie romancée des marins à l'escale, si vraie qu'on la dirait vraie

Publié le par Jean-Yves


R97, c'est le N° d'immatriculation de la Jeanne d'Arc dans la Marine Nationale (rigolez pas, j'ai mis longtemps à le comprendre).

C'est aussi le titre d'une BD superbe.
Si je ne craignais pas d'être injurieux, je dirais que cette BD est un mélange de crabe-tambour, d'un été 42 et de Corto Maltese (ou de Tramp). Juste pour faciliter la compréhension.
Parce que cette BD n'a en réalité pas besoin de références pour exister.

L'histoire: un jeune matelot (Bernard Giraudeau lui-même?) embarque pour un tour du monde à bord de la Jeanne d'Arc. Ce tour du monde va à la fois constituer pour lui une éducation sentimentale et lui permettre de rencontrer des hommes (de la Royale) remarquables.

Le texte est fantastique et remarquablement servi par le dessin.

C'est à la fois une poésie, une ballade, une galerie de portraits et un hommage inattendu et réussi à la Marine Nationale (d'où Schoendorfer).

Ps: En faisant le scan, j'ai enfin réalisé (couillon!) que les vagues sur la couverture ont une forme de femme. Heureusement, ma niaiserie ne m'a pas empêché de trouver cette BD sublime.

A +

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article