Que racontent les tableaux de la page 26? Ont-ils servi à hypnotiser Line?

Publié le par Jean-Yves



ça c'est une page que je dois recommencer.


Normalement, quand Alexander montre les tableaux à Line, les yeux du lecteur devraient être attirés par certains cadres et de suite après, voir la scène qui se passe/censée se passer  dans le passé et trouver des similitudes frappantes.

Ils devraient par exemple voir celui-là, qui suggère la scène d'introduction du récit de Line.




Puis celui-là, étrangement semblable à Alexander et Roger jeunes (en 1963), passant devant Line (pour de vrai ou dans son imagination).



Et ce n'est pas du tout ce qui se passe. Grrr!

Pourtant, chacun des cadres (ou presque) représente un événement ou un détail de l'histoire d'Alexander ou de la machine.

Là-dessous, par exemple, c'est un bathyscaphe utilisé pour des tests de survie à très haute pression (cette fois, sur des volontaires. Pas comme les essais de Muller). Ces essais ont eu lieu au tourant des années 50/60, d'où le style de l'engin.

Et là dessous on voit les anciens (avec Muller) vraisemblablement vers 1962, sur la passerelle d'accès à la station d'arrivée de la navette qui vient du passé.



Je ne vais pas tous les reproduire ici (il y en 30).
Je les ai assemblés une fois pour toutes, pour ne pas me prendre les pinceaux dans les futures scènes qui se passeront dans le bureau (sauf pour les scènes diagonales, où je ne pourrai réutiliser ce fond (absence d'épaisseur des cadres...ce n'est pas de la 3D)



C'est tout pour aujourd'hui.

A +

Publié dans L'impossible machine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article